Contre l'exploration des Gaz de Schiste au Pic Saint Loup!

Publié le par nogds

LES PERMIS D'EXPLORATION DE NANT et MONTELIMAR CONCERNANT CETTE ZONE GEOGRAPHIQUE ONT ETE ABROGES (POUR LE MOMENT). RESTONS EXTREMEMENT VIGILANTS ET SURTOUT CONTINUONS LA MOBILISATIONS POUR NOS VOISINS DU BASSIN D'ALES ET DE TOUTE LA FRANCE DONT LES PERMIS (58 en tout) SONT TOUJOURS VALIDES.

 

LIEN VERS SITE "PAS DE GAZ DE SCHISTES HERAULT" - COORDINATION 34
Par coordination 34 :
"Site internet national des collectifs locaux   http://www.nongazdeschiste.fr/
Liste de diffusion nationale des collectifs locaux - [GHDS-coord-echangeons] . Pour y participer …  Elle est faite pour tous les membres des collectifs locaux. Pour y participer, il suffit de demander votre inscription en envoyant un message à listegds@nongazdeschiste.fr, et en y indiquant : votre nom, votre prénom, votre département, le collectif dans lequel vous êtes engagé et un n° de téléphone. Dès réception de votre message, vous rececrez un message d’invitation à rejoindre la liste."

 

gaz de schistes cevennes pic saint loup mortiers total

Dans le plus grand secret, des permis d'exploration de gaz "non conventionnels" ou de schiste ont été attribués à des entreprises pétrolières Françaises et Nord-Américaines par le ministère de l'environnement (Jean Louis Borloo).

Depuis 2007, déjà deux forages par fracturation hydraulique ont été réalisés sur le permis de Foix dans le plus grand secret (voir l'article), en Ariège, Hte Garonne, ainsi qu'en Seine et Marne (pétrole de Schiste). Il faut savoir que :

 

1- IL N'Y A PAS D'EXPLORATION SANS FORAGE PAR FRACTURATION HYDRAULIQUE. Dès ces premiers forages par fracturation du sous sol (charges explosives puis injection d'eau à 600 atmosphères de pression), les nappes phréatiques de surface peuvent être rendues impropres à la consommation pour plusieurs siècles

 

En image, le déroulement d'un forage suivi du "fracking" - Extrait gasland

 

Gaz de schiste : explications. par nonaugazschiste07


2- Le code minier a été refondé par ordonnance le premier mars 2011 pour dédouanner les pétroliers de toute responsabilité environnementale envers l'air, l'eau, éviter toute consultation publique et interdire tout moratoire (en avez vous entendu parler?)

 

3- Face au non sens en terme de politique énergétique (potentiel de couverture de moins de 1,2 % des besoins énergétiques européens pour toute la ressource continentale) et pour le coup de frein au développement des énergies renouvelables que va entrainer l'exploitation de cette ressource (voir note du Centre d’analyse stratégique pour F Fillon)

 

4- Tout le Sud Est de la France est concerné par les différents permis d'exploration, Provence, Ardèche, Larzac... Et en premier lieu, nos territoires autour du Pic Saint Loup et ses nappes aquifères qui alimentent la population en eau potable!

 

Les permis de Nant et Montélimar touchent les cantons de l'Hérault, clic pour agrandir les cartes :

100% des communes pour : Les Matelles - Pignan - Aniane - Castries - St Martin de Londres - Claret - Ganges - Le Caylar

De Nombreuses communes pour : Lodève - Gignac - Clermont L'hérault - Mèze - Frontignan - Mauguio - Lunel

 

PERMIS SUD EST, DETAIL IGN PERMIS NANT ET MONTELIMAR, MONTPELLIER et PIC SAINT LOUP

 permis-sudestcarte-01-2011permis pic-IMG 2174 r


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Face à cette agression faite aux ressources naturelles vitales pour notre vie locale et pour l'attractivité de nos communes, les habitants plus qu'une simple manifestation de protestation ressentent un très fort sentiment de révolte qui les pousse à éxiger immédiatement et de manière très large :

« l'abrogation pure et simple des permis d'exploration. Ici, et ailleurs. »

 

 

Près de chez nous, Gaz de Schiste entre Mer et Cévennes, valeur marchande de 300 à 1200 milliards de $ pour le seul permis de Montélimar (sur 20-30 ans?) :

 

Extrait de la communication commerciale (en anglais) de l'entreprise Total bénéficiaire du permis de Montélimar auprès des entreprises nord-américaines.

 

http://dl.dropbox.com/u/22775337/Asite-gds/picts/forage-total-pic-saint-loup.JPG

Extrait du doc de Total, coupe géologique du Pic Saint Loup à la Guardiole, très bien renseignée par deux forages (Mortiers et Murviel) réalisés en 1938-1940.

 

L'entreprise met en avant la qualité des sites entre mer et Cévennes, entre autre l'affleurement de schistes du Liass du Pic Saint Loup accessible à moindre coûts par forage.

 

CONTENU DU DOCUMENT :

 

"Les conditions fiscales en France sont parmi les plus attractives dans le monde entier avec un prélèvement de taxe total de 35%"

 

Total ne maîtrise pas les techniques de forage par fracturation hydraulique (brevets Halliburton). Total a pris 25% des parts de la filiale de Chesapeake (numéro 1 mondial) au Texas (schistes du Barnett, valeur approximative de cette participation 40 milliards de $ à 100 $ le baril eq. pétrole, lire owni ici). Déclaration de Christophe de Margerie, PDG lors de cette acquisition :

"Cette association fournit une position solide sur des réserves long terme acquises à des conditions compétitives. Elle permettra à Total de développer son expertise dans les hydrocarbures non conventionnels pour poursuivre d’autres opportunités au niveau mondial"

 

Extrait de l'appel à joint-venture pour le permis de Montélimar :

"Le succès de la production de gaz à partir des schistes Nord-américains peut être attribué à la mise en oeuvre fructueuse du forage horizontal associé aux techniques à bas coût de stimulation par fracturation multiple. Total est convaincu que les mêmes techniques peuvent être employées pour libérer le gaz à une échelle commerciale dans les schistes du Liass [dans le Sud Est de la France]"

 

Extrait de la réunion à Saint-Dionisys (gard) le 13 mars, source 

"les représentants, de Total ont affirmé que le groupe veut appliquer la technologie utilisée pour la prospection de l'énergie pétrolière, mais de façon plus écologique qu'aux USA"!!!


Durée du permis de Montélimar jusqu'en mars 2015 en 3 phases :  

"La seconde phase inclue un puit vertical. La troisième phase implique le forage d'un puit horizontal dans le shiste gazéifère du Liass qui subira une fracturation des fracturations répétées. [...] Si la faisabilité est prouvée, un programme pilote de plusieurs puits horizontaux est envisagé, suivi de l'exploitation totale du gisement."


Quelques chiffres et conversions pour se représenter les enjeux :

Fin de l'appel d'offre de Total : 30 mars 2011

Gisement potentiel : 85 TCF ou 85 000 milliards de pieds cube

Si récupérés à 40 % (fourchette haute) ou 20% (basse) : 950 à 475 milliards de m3

Equivalent de environ 5,8 à 2,9 milliards de barils équivalent pétrole

Valeur marchande : entre 580 et 290 milliards de $ à 100 $ le baril, 20 % du PIB annuel de la France en 2009

 

Qui a annoncé un baril à 200 $? Quelle puissance peut déployer un lobby pour une somme pareille?

 

Le mot de la fin pour Christophe de Margerie, PDGde TOTAL qui se disait « agacé par le bruit » que faisait la polémique autour des gaz de schiste en France :

 

"Nous allons attendre que les choses se calment. Je ne suis pas pressé"

 

 

Retour d'expérience en Amérique du Nord :

 

Les schistes non conventionnels y sont déjà exploités depuis plus de 15 ans par la technique de fracturation hydraulique. Le documentaire "GASLAND" récemment nominé aux oscars nous permet de découvrir les destructions irrémédiables causées à la ressource en eau souterraine et à l'environnement par la mise en oeuvre de cette technique :

 

1- Injection de 15 000 m3 d'eau par fracturation, obturation du puit et explosion d'une charge explosive au fond. à la moyenne de 10 explosions par puit, cela représente la consommation annuelle de 2750 habitants, et 5000 rotations de camions citernes.

 

2- Ajout de 1%, soit 150 000 litres d'additifs hautement toxiques (plus de 600 identifiés dont fuel, gazole, acides, esthers de glycol et benzène mutagènes, etc...). 50 % de ces additifs resteront dans le sol.

 

3 - remontées de ces produits dans les nappes phréatiques par les failles anciennes et créées par les explosions

 

4 - poches de gaz libéré qui se créent dans les nappes phréatiques et les sols par les failles et par les fuites dans le tubage au passage des nappes


5 - pollution des nappes phréatiques (-300 m) par la remontée d'arsenic naturel fossile (- 2000 m) par le phénomène de fracturation

 

6 - Dans tous les cas, la dépollution de la nappe phréatique pour permettre de la consommer à nouveau est de l'ordre de quelques siècles à plusieurs millénaires.

 

7 - Circulation en surface de 250 poids lours par forage.

 

8 - Pollution atmosphérique par dégazage et brumisation des liquides de fracturation pour qu'ils s'évaporent et pour ne pas avoir à les retraiter pour les exploitant. Ces liquides sont généralement hautement radioactifs après leur mise en contact avec les éléments profonds du sol (source enquête New York Times).


Au Canada, la population a obtenu une interdiction de ces forages destructeurs pour 3 ans, quand trois états des USA ont dors et déjà interdit toute exploitation de gaz de schiste sur leur territoire pour 1 an. 

 

FILM GASLAND 46 minutes, à voir assurément

 


GASLAND par latelelibre


Version longue du film Gazland 1/7 ici

DANGER - Gaz De Schiste. 1/7 (Doc CHOC) par kodemon2

 

Ou tobtenir les versions du film ici , les conditions de diffusion sont les suivantes 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

olivier de vergnies 09/03/2015 19:04

Merci pour cet article .